Saint-Patrick pour Pierre Zakrzewski et tous les Ukrainiens

© lecrayonreveur.com

          Il y quelques jours, Pierre Zakrzewski, qui était le correspondant d’une chaîne de télévision américaine, a été tué le 15 mars dans l’exercice de ses fonctions près de Kiev ainsi que la journaliste ukrainienne Oleksandra Kuvshynova, tandis qu’un journaliste britannique Benjamin Hall qui les accompagnait était blessé.

Pierre Zakrzewski était un Franco-Irlandais. Son père d’origine polonaise avait été un réfugié de la seconde guerre mondiale, sa mère était française, il avait parfois vécu chez sa grand-mère à Paris avant de parcourir le monde en éternel routard, mais il était né à Dublin. 

Le Parquet de Paris s’est saisi au regard de sa nationalité et a lancé une enquête pour crime de guerre, dans la mesure où il aurait pu être une cible délibérée alors qu’il n’était pas belligérant et accomplissait son devoir d’information.

D’un naturel charmant, d’une simplicité désarmante, ouvert et enjoué, il n’aura pu célébrer la Saint-Patrick comme tous les Irlandais à travers le monde. Il n’aura pas vu, une nouvelle fois, la ville de New York et l’Empire State building s’illuminer en vert mais est tombé au pied d’immeubles calcinés.

A cette tragédie, répond le cauchemar vécu par la population ukrainienne – comme dans la ville martyre de Marioupol – privée elle aussi, sous les bombes et les missiles qui la visent de plus en plus directement, de la fête et de la couleur, de la vie tout simplement, et être réduite à figurer dans un film en noir et blanc.

Pierre Zakrzewski fut ces dernières années sur tous les théâtres d’opération, en Irak ou en Syrie. En Afghanistan, ces derniers mois, il eut un rôle héroïque, salué et primé en tant que tel, en contribuant à l’évacuation de personnels locaux de Kaboul. Espérons que, comme dans la légende de son Saint Patron, le sacrifice de sa vie dans l’exercice de sa passion de l’information aura montré la voie à tous ceux qui veulent débarrasser l’Ukraine de tous ses serpents.

 

Pierre Zakrzewski

 

Afin de vous faire profiter de la meilleure expérience utilisateur, notre site Internet utilise des cookies. Cliquez sur "J'accepte" pour poursuivre votre navigation.