L’Empire du mensonge

Un personnage malfaisant © PP

          Le défunt Président Ronald Reagan avait qualifié l’URSS “d’Empire du Mal “. Il faudrait aujourd’hui parler de “l’Empire du mensonge”. Dans sa diatribe interminable justifiant sa décision de reconnaissance de l’indépendance de deux entités du Donbass ukrainien, Vladimir Poutine a mis en cause la création même de l’Ukraine par Lénine. Le Président russe est en réalité dans la filiation de ce dernier qu’Alexandre Soljenitsyne avait dénommé un “personnage malfaisant”. 

La prestation médiatique savamment orchestrée de Poutine sous les ors du Kremlin fut une démonstration de type soviétique dans sa froideur, sa distanciation du peuple, voire même les « aveux forcés” qui, dans le cas d’espèce, furent des déclarations pathétiques de mensonges accumulés émanant des membres d’un Conseil de sécurité ressemblant aux pires compositions de Politburos passés et soutenant une cause dévoyée.

Afin de vous faire profiter de la meilleure expérience utilisateur, notre site Internet utilise des cookies. Cliquez sur "J'accepte" pour poursuivre votre navigation.