Le Choix de Sophie, le 6 janvier?

Meryl Streep dans Le Choix de Sophie © PP

          Il y a un an, le 6 janvier, les événements du Capitole à Washington ont non seulement coïncidé avec la création du site 🟦🟪 Perspectives Europe-Monde 🟦🟪 (cf. Le Drame du Capitole: 6 février 1934/ 6 janvier 2021) mais ils en ont été un déclencheur important. Les termes alors employés étaient ceux de « pandémie de la violence » ou encore de « gangrène de la démocratie ». La référence historique au 6 février 1934 en France était une manière de s’interroger sur l’immunité des démocraties européennes. Le paroxysme de l’antiparlementarisme aux Etats-Unis n’aura été entièrement dépassé que lorsque toutes les voies judiciaires auront été explorées jusqu’à leur terme. 

Il était inattendu que le populisme dégénéré d’outre-atlantique fasse école parmi les forces extrêmes et se mue aujourd’hui sur le vieux continent en un populisme mondain, intellectuel et bassement tacticien qui vient de faire irruption dans une campagne pour l‘élection présidentielle. Entre le populisme « trumpien » et sa version faussement chic et cérébrale se présente un nouveau choix cornélien qu’il faudra bien surmonter. Il existe certainement en réalité une troisième voie, vigoureuse mais faite de raison et de recherche d’équilibres, qui fera qu’au final le Choix de Sophie ne se solde pas par celui d’une sorte de René Coty, vociférant mais impuissant.

 

Afin de vous faire profiter de la meilleure expérience utilisateur, notre site Internet utilise des cookies. Cliquez sur "J'accepte" pour poursuivre votre navigation.