La France doit participer aux JO de Pékin 2022

Asian Games © PP

           Le Président de la République française doit annoncer maintenant qu’il représentera son pays aux Jeux Olympiques de Pékin en février 2022 et plusieurs raisons doivent dicter cette annonce.

Il faut respecter l’esprit des Jeux qui ont été conçus à l’origine, dès les Olympiades de la Grèce antique, comme une trêve. Rien n’indique d’ailleurs aujourd’hui que nous soyons en conflit avec le pays organisateur. Les différends, si divergences il y a, doivent être réglés par d’autres moyens sans prendre le monde sportif et des populations entières en otage.

L’organisation des Jeux est en effet le travail non seulement de responsables mais de toute une Nation. Le travail admirable de dizaines de milliers de bénévoles fait souvent le succès des Jeux. Ceux-ci impliquent des investissements considérables, une ponction sur la richesse collective et cela doit être respecté.

La France, pays du Baron Pierre de Coubertin, est en quelque sorte dépositaire des Tables de la loi et elle doit contribuer à préserver ce legs commun de l’humanité. Elle accueillera de plus les prochains Jeux d’été à Paris en 2024 et sa politique doit être d’un totale ouverture sur le monde. 

Le Président de la République française devra donc être à Pékin pour la cérémonie d’ouverture des Jeux de Pékin 2022, comme l’avait été son prédécesseur pour les Jeux de Pékin 2008.

Afin de vous faire profiter de la meilleure expérience utilisateur, notre site Internet utilise des cookies. Cliquez sur "J'accepte" pour poursuivre votre navigation.